• SuperEstelle

Ce n'est pas écrit dans le contrat !

Mis à jour : 20 févr. 2020

RELISONS ENSEMBLE NOS CONTRATS DE TRAVAIL.



Cherchez bien !


Que ce soit en gras, en italique ou en souligné, il n’existe aucun paragraphe, dans un contrat de travail, qui explique qu’il est tout à fait normal, pour vos supérieurs ou vos collègues, de vous malmener, de vous maltraiter, de se moquer de vous, de vous insulter ou de vous humilier, ponctuellement ou régulièrement.


Cherchez encore !


Que ce soit en entête, en pied de page ou en annexe, il n’existe aucune mention, dans un contrat de travail, dans laquelle il est écrit que vous vous laisserez faire, sans mot dire, et que vous accepterez tout et n'importe quoi, sans réagir.


Pourquoi ?


Parce que ces comportements sont impropres à la relation de travail et votre dirigeant-e le sait aussi bien que vous. Idem pour les représentant-es du personnel et n’importe quel-le salarié-e lambda.

Ces comportements sont propres à des individu-es mal éduqué-es et mal formé-es ; des personnes qui ont incontestablement oublié une chose très importante :


On ne cesse pas d’être un être humain en passant la porte de l’entreprise le matin en arrivant !

Si vous êtes confrontés à ce type de situation, renseignez-vous sur des sites appropriés ou prenez conseil auprès de spécialistes. Votre pire atout sera le manque d'information.

N'attendez pas que la situation empire en minimisant les intentions de ces personnes.


Si certains incidents se répètent trop régulièrement, notez-les, puis signalez-les.

S'il s'agit d'un collègue du même niveau que vous, vous pourriez, par exemple, rédiger un courrier ou un courriel circonstancié à cette personne et lui demander ce qui motive son attitude vis à vis de vous. Si ce n'est pas déjà le cas, elle pourrait alors se rendre compte que ce qu'elle fait n'est pas correct ni approprié au contexte professionnel.

En fonction de sa réaction ou si les choses ne changent pas, prévenez (toujours par écrit) votre supérieur hiérarchique commun afin d'engager sa responsabilité.

Si rien ne se produit, adressez-vous aux délégués du personnel, si vous en avez. Etc.

La documentation est assez riche en la matière. Je ne vais donc pas la répéter. Mon message principal est plutôt celui-ci :


Ne vous laissez pas faire ! Ce n'est pas pour cela que vous avez signé ! Ce n'est pas pour cela que vous vous levez le matin, que vous faites tout ce chemin pour vous rendre sur votre lieu de travail et que vous y passer des journées entières, loin de votre conjoint-e, de vos enfants, si vous en avez. Alors, réagissez ! Défendez-vous !


Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur le coeur.

Si vous connaissez quelqu'un qui pourrait l'apprécier comme vous, merci de le partager.

Et si vous avez envie de dire quelque de chose de sympa, merci de laisser un commentaire.

45 vues0 commentaire
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc

"Je ne fais pas semblant d'être heureuse.

Je décide de l'être

puis je m'y entraîne tous les jours !"

Mentions légales

Politique de confidentialité

Annoncer sur ce blog

Fièrement conçu avec Wix.com - © 2019 - 2020 - Estelle CHARLERY - Tous droits réservés