COVID_19 & confinement : On est ensemble ou pas ?

SI VOUS NE LE FAITES PAS POUR VOUS…


Quand je repense à l’acharnement dont ont fait preuve les pompiers, les agents du SAMU, les médecins, les chirurgiens et les infirmières qui ont tenté, en vain, de sauver la vie de ma chère et si tendrement aimée Claire, et que je vois toutes ces personnes dehors, qui n’ont rien à y faire, je ne puis m’empêcher de ressentir de la colère.


Personnellement, je ne sors qu’en cas d’extrême nécessité : courses, médicaments, un petit coup de main à mes voisin-es qui sont, soit plus faibles, soit plus âgé-es que moi, ou encore, moins bien équipé-es que moi (pas d’informatique, pas de véhicule…)


Quand je vois ces personnes, jeunes ou moins jeunes, qui sortent sans raison sérieuse, juste pour prendre un peu de bon temps et font comme si on n’était pas en guerre, quand je les entends dire, avec beaucoup de condescendance mal placée vis à vis de celles et ceux qui respectent les consignes et les interdictions données par les ministères de la santé et de l’intérieur, qu’elles ne se sentent pas concernées par le #coronavirus ou qu’elles ne craignent pas le #COVID_19, j’ai tout simplement envie de hurler.


Encore une fois, je ne crains pas la maladie ni la Grande Ombre, non plus. J’ai bien compris que l’une et l’autre se présenteront quand elles l’auront choisi, et que l’une d’entre elles, surtout, s’arrangera pour avoir le dernier mot. Mais, on est bien d’accord qu’en l’état actuel des choses, il ne s’agit plus de se voir comme une entité unique.

Il s’agit de se voir comme le maillon humain d’une grande chaîne composée d’autres humains et fragilisée par un monstre venu de nulle part pour la rompre.

Hier, un homme, qui portait une tenue qui m’a laissé penser qu’il était peut-être pompier, m’a dit : « Ben si, vous avez peur, parce que vous avez un masque et des gants ! »

Je lui ai expliqué : « Mais, ce n’est pas pour me protéger, moi. Si je porte un masque et des gants, c’est pour protéger ma mère et mon fils. L’une a encore besoin de moi et l’autre m’attend à la maison. » Et moi, j'ai besoin d'eux.


Alors, j’ai une question pour cette jeune femme ou ce jeune homme, qui pense qu’elle/il n’a rien à craindre du #coronavirus : « N’avez-vous pas une grand-mère ou un grand-père à qui vous tenez et qui tient aussi à vous ? »

J’ai aussi une question pour cette vieille dame ou ce vieil homme, qui pense n’avoir plus rien à perdre : « N’avez-vous pas une petite-fille ou un petit-fils qui serait profondément peiné-e de vous voir tomber malade et/ou pire ? »

Puis, je m’interroge sur la façon dont certaines personnes réfléchissent : l’un-e et l’autre ont- elles/ils bien conscience qu’elles/ils pourraient bien être celle ou celui qui les aura contaminé-es ?


Ce n’est pas le moment de jouer les rebelles ou les faux téméraires. C’est le moment d’ouvrir grand son cerveau et de se décider à comprendre ce qui se passe réellement.

Je vais essayer de poser le problème différemment pour celles et ceux qui n’auraient toujours pas compris :

– Le #COVID_19 est comme un extraterrestre venu d’ailleurs dont on ne sait rien ou presque

– Tout ce que l’on sait sur ce virus, pour le moment, c’est qu’il est totalement invisible, se déplace extrêmement rapidement et qu’il choisit ses victimes au hasard ! Parfois il les laisse s’en sortir. D’autres fois, il ne nous les rend pas…


Dans quelle autre langue faut-il s’exprimer pour que certain-es d’entre nous comprennent enfin qu’elles/ils sont de potentielles/els meurtrières/ers quand elles/ils sortent trop souvent ou tout simplement « juste comme ça » ?

Je croyais que nous parlions toutes et tous français…



Merci de partager aussi largement que possible.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Abonnez-vous à la Newsletter MHT

pour plus de positivité !

Découvrez les articles inspirants du blog MHT

Likez-les, commentez-les et partagez-les, SVP.

Restons connecté-es :

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Pinterest Icône
  • Noir Twitter Icon

"Ne faites pas semblant d'être heureux-se.

Décidez de l'être et

entraînez-vous tous les jours !"

Positivement & fièrement conçu avec Wix.com - © 2019 - 2021 - Estelle CHARLERY - Tous droits réservés