COVID_19 & rentrée des classes...

#COVID_19 #confinement #déconfinement #11mai #rentréescolaire #monenfant


J’avoue ne pas être directement concernée par les rentrées scolaires successives qui auront lieu à partir du 11 mai prochain, mais je pense très sincèrement que si je l’étais, je serais quand même bien inquiète, comme beaucoup de mères et de pères le sont en ce moment, à l’idée de laisser mon enfant retourner s’asseoir sur les bancs de l’école.

En effet, je n’ai aucun mal à comprendre que, quand elles et ils entendent dire que les enfants ont moins de chances de tomber malades ou d’être contaminés que les tranches plus âgées de la population, elles et ils s’en fichent complètement !

En tant que mère, et il n’y a aucune gêne ni aucune honte à avoir par rapport à cela, on se fiche « un peu – beaucoup » des enfants des autres, surtout quand il est question d’un danger tel que celui auquel nous faisons face depuis plusieurs semaines.

On a beau nous dire ce qu’on veut, qu’est-ce qui nous garantit que notre enfant ne fera pas partie de la proportion, aussi petite soit-elle, qui risque de tomber malade ou de devenir porteuse du virus ? De le rapporter gentiment à la maison, pour ses éventuel-les sœurs et frères, avec un gros câlin et peut-être même un « Maman, t’as vu ? Je t’ai fait un dessin ! » ?

Sans vouloir alarmer les autres parents davantage, d’après ce que l’on m’a dit à l’hôpital à l’époque, ma fille avait 1 chance sur 10 000 de faire une embolie pulmonaire spontanée et fulgurante.

1 chance sur 10 000, quand il s’agit de son enfant, c’est toujours 1 chance de trop !

Alors, chère mère, cher père, si tu te poses des questions, si une partie de toi tremble et qu’une petite voix dans ta tête te dit que « ça ne sent pas bon », je te comprends.

Loin de moi l’idée de te dire ce que tu dois faire, cette décision-là te revient entièrement. Néanmoins, je t’invite à écouter ta vibration intérieure. C’est une des recommandations que je donne régulièrement à mes coaché-es.

Fais ce qui est le plus en accord avec toi-même.

C’est ainsi que je prends mes décisions importantes désormais : je fais toujours ce qui est le plus en accord avec moi-même au moment où je décide de le faire. Soit je réponds à un besoin, soit je réponds à une envie. Et si au passage, je ne brise aucune règle et ne viole aucune morale, alors j’hésite de moins en moins longtemps à passer à l’action.

Tu as encore plusieurs jours devant toi pour prendre ta décision. Je sais que tu feras au mieux pour toi, pour ton ou tes enfants, pour tout ton petit monde.

Courage, je pense à toi.

Retour au blog

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Abonnez-vous à la Newsletter MHT

pour plus de positivité !

Découvrez les articles inspirants du blog MHT

Likez-les, commentez-les et partagez-les, SVP.

Restons connecté-es :

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Pinterest Icône
  • Noir Twitter Icon

"Ne faites pas semblant d'être heureux-se.

Décidez de l'être et

entraînez-vous tous les jours !"

Positivement & fièrement conçu avec Wix.com - © 2019 - 2021 - Estelle CHARLERY - Tous droits réservés