Quand la Justice est injuste.

#justice #justiceenfrance #violencespolicères #bavurespolicieres #NouvelleFrance


Dans mon nouveau métier, le coaching de vie, je m’intéresse aux personnes individuellement. Je pénètre leur univers et je les aide à se le réapproprier.


Quand je lis l'histoire de la famille de Liu Shaoyao, je ne puis m’empêcher de penser que cette famille aura beaucoup de mal, dorénavant, à "respecter" des policiers, à faire confiance à la Justice de notre pays et peut-être même à aimer notre France, telle qu’elle est aujourd'hui.

Je pense que la désillusion fait désormais partie de leur quotidien, en plus de la douleur d'avoir perdu, aussi brutalement et injustement, un être si cher à leurs cœurs qu’un père et un mari.

Là encore, notre système judiciaire ne semble pas très décidé à faire son travail correctement, à savoir rendre la justice. Alors comment pourraient-ils également développer de bons sentiments à son égard ?


Au vu des récentes affaires médiatisées, impliquant certaines organisations policières, je suppose (j'espère) qu'il ne fait plus aucun doute pour tout le monde, que l’impunité policière doit totalement disparaître et que l’exemplarité, qui selon moi doit faire partie intégrante de la fonction de policiers, doit en plus devenir un gage de carrière pour ces professionnels, comme c'est le cas dans bien d'autres corps de métiers.


Dans ce type de situations, il assez difficile d'accepter ou même d'entendre des arguments tels que : "Ils restent des êtres humains, eux aussi, donc ils peuvent faire des erreurs."

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais, moi, je n’appelle pas ça une "erreur". C’est une faute professionnelle. Comme les autres, elle doit être inscrite à la carrière de l'individu et sanctionnée.


Pour moi, quand on choisit de porter une arme à feu, on prend normalement conscience qu’on n’est plus un individu "comme les autres". On détient un "pouvoir" qui est celui de vie ou de mort sur les autres. On est donc responsable de ce que l’on fait.

Rappel : "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités !" (*) On doit donc assumer les conséquences de chacun de ses actes.

(*Oui, c'est extrait du film Spider-man, mais ça n'en reste pas moins vrai !!)


Cependant, si la justice laisse courir à chaque fois, trop souvent ou même lorsque la situation est inadmissible, cela revient à "pardonner", finalement, et ce sont l’implication et la responsabilité morales des autres policières et policiers qui diminuent progressivement.

Comme nous le savons, certain-es n’ont pas besoin de plus que cela, pour se sentir des maîtres-ses tous-tes puissant-es, qui "décident" qui mérite ou non de continuer à vivre en paix ou à vivre tout court.


Personnellement, quand je commets une erreur, j’en paie le prix. Je ne me cache pas derrière quoi que ce soit. Et quand je commets une faute, j’assume, debout, droite et digne. Même quand je refuse de m’excuser !

Je n’en attends donc pas moins des policiers qui ont commis ce crime et j’en attends encore plus de notre justice française.


Le pire dans toute cette histoire, et je vais oser le dire, c'est qu'il se trouvera quand même quelqu'un-e pour leur lancer à la face : « Si vous n’êtes pas contents, vous n’avez qu’à rentrer chez vous ! »

Je le sais, parce que moi-même qui, je te le rappelle, suis née en France, non loin de Paris, je ne compte plus le nombre de fois où on me l'a, plus ou moins gentiment, fait comprendre.

Et, je ne puis non plus m'empêcher de penser que s'il avaient été des Dupont ou des Durand, au lieu de s'appeler Shaoyao, on les aurait traités différemment...



J’ai eu, je l'avoue, un peu de mal à me montrer joyeuse récemment. Eh oui, cela arrive aussi aux personnes habituellement enjouées ! Malgré tout, je tiens à rester positive pour l’avenir et je tends même à développer un certain optimisme. Parce que nous sommes de plus en plus nombreux-ses à ne plus vouloir de ce système, ni de cette façon de gouverner, qui dure depuis plusieurs décennies, et que nous sommes de plus en plus désireux-ses de le faire savoir.

En attendant, j’envoie plein d’ondes d’amour et d’encouragements à cette mère et à ses 5 enfants, désormais orphelins de père, sans raison ni explication. Puissent-ils un jour obtenir justice et même de sincères excuses. Ce ne serait pas du luxe !


Voici ton affirmation du jour :



Quoi qu'il arrive, promets-moi de toujours prendre soin de toi et des personnes qui t'aiment. Veillez les un-es sur les autres !

Oubliez les petites chimères et restez concentré-es sur les choses importantes, c'est-à-dire les petites choses de la vie.


Merci.


Posts récents

Voir tout

Abonnez-vous à la Newsletter MHT

pour plus de positivité !

Découvrez les articles inspirants du blog MHT

Likez-les, commentez-les et partagez-les, SVP.

Restons connecté-es :

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Pinterest Icône
  • Noir Twitter Icon

"Ne faites pas semblant d'être heureux-se.

Décidez de l'être et

entraînez-vous tous les jours !"

Positivement & fièrement conçu avec Wix.com - © 2019 - 2021 - Estelle CHARLERY - Tous droits réservés