• SuperEstelle

(Ré)Création : Créer… pour se recréer

Mis à jour : janv. 10

FAIRE UNE RECREATION POUR FAIRE DE LA CREATION.



J'ai découvert une chose étonnante durant ma thérapie. Ce ne fut pas le cas tout de suite, mais, aujourd'hui, cette chose me paraît on-ne-peut-plus logique et évidente, et c'est une pratique que je renouvelle désormais très souvent et que je te conseille vivement.


Comme beaucoup de choses dans la vie, ta thérapie, ton programme, ta réflexion, quelque soit le nom que tu donnes à ce que tu es en train de faire en ce moment, a besoin d'une pause, une récréation.

Mais que faire de cette pause ou récréation ?

Je te propose... de créer quelque chose.

Certes, j'ai une âme d'artiste et non seulement j'aime créer, mais surtout, j'en éprouve un besoin presque vital. Je me serais sans doute évité pas mal de désagréments si je m'étais davantage donné la possibilité d'assouvir ce plaisir et, notamment, ma passion pour l'écriture.

Je ne le savais pas à l'époque, mais maintenant je le sais ! J'ai appris !


Ainsi, un jour où les idées noires et les envies de destruction ou d'auto-destruction tournoyaient autour de moi, où je luttais de toutes mes forces pour les chasser, où je faisais les cent pas dans ma salle à manger - j'allais dans un sens, puis dans l'autre, totalement inutile, à gaspiller le peu d'énergie qui me restait - je me suis arrêtée net et je me suis demandé :

"Mais qu'est-ce que je peux faire pour me débarrasser de cette m***de ? Qu'est-ce que je pourrais trouver pour bloquer ces idées et ce sentiment ?"

J'étais là, debout, face à ma belle table noire recouverte d'une magnifique nappe turquoise à imprimés antillais, et c'est alors que j'ai ressenti la féroce envie de faire cet ourlet que je voulais faire depuis des années.

Je me suis emparée de la nappe et j'ai sorti ma boîte à couture.

À peine avais-je commencé, que je ressentais déjà les bienfaits de ce travail.

Je ne me suis arrêtée qu'une fois mon ourlet terminé.


C'est à ce moment-là que j'ai compris que lorsque mon cerveau sature, il faut le laisser poser, se reposer et passer... en mode manuel.


Utiliser tes mains pour créer quelque chose te fera un bien fou, qu'il s'agisse de couture, de tricot, de crochet, d'écriture, de peinture, de dessin, de cuisine, de pâtisserie... Peu importe !
Trouve ce qui te va le mieux et mets-toi au travail ! Dès que tes mains seront occupées, ton cerveau sera moins préoccupé.

Mieux encore, ne t'étonne pas si, en créant quelque chose, ton estime de soi augmente d'un point ou deux !


Si ce n'est pas déjà fait, abonne-toi au blog. Si tu es un-e habitué-e, laisse-moi une note sur 5 et un commentaire positif. Je le mettrai en ligne, dès que possible. Et si tu as une question à me poser ou besoin d'un petit conseil, sens-toi libre de le faire aussi.

En attendant, prends grand soin de toi et des personnes qui t'aiment et que tu aimes.


Accueil ~ Abonnement ~ Contact ~ Prestations ~ Témoignages

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc

"Je ne fais pas semblant d'être heureuse.

Je décide de l'être

puis je m'y entraîne tous les jours !"

Mentions légales

Politique de confidentialité

Annoncer sur ce blog

Fièrement conçu avec Wix.com - © 2019 - 2020 - Estelle CHARLERY - Tous droits réservés